À la une : La lagune et l'usine

lagune et lusine 39Le long de l’océan s’étire la plus grande lagune du Portugal : la ria d’Aveiro, réservoir fragile d’une biodiversité exceptionnelle. Tout près, le Complexe Chimique d’Estarreja s’est développé depuis plus de soixante ans, au sein d’une région densément peuplée, où les métiers traditionnels de l’agriculture et de la pêche tiennent encore un rôle important. Quelles ont été les conséquences de l’activité industrielle sur cet environnement et sur les populations avoisinantes ? Comment les relations entre le complexe chimique et la société ont-elles évolué ? Quel avenir pour cet écosystème précieux à l’heure des changements climatiques et de la crise économique ?

C’est pour répondre à ces questions que le CNRS a créé, en collaboration avec l’Université d’Aveiro, l’Observatoire Hommes-Milieux International « Estarreja ». Il a pour objectif d'étudier les impacts multiples de l'activité industrielle sur la relation homme-milieu au cours des dernières décennies, afin de mieux comprendre les évolutions actuelles, et pourquoi pas, de « saisir le futur sur le vif ».

Visionner sur Vimeo
Visionner sur la phototèque du CNRS